La pêche dans les Hautes-Alpes, des passionnés toujours plus nombreux

Écrit par le dans

La pêche dans les Hautes-Alpes, des passionnés toujours plus nombreux

Chaque fin de saison halieutique, la Fédération de Pêche et de protection des milieux aquatiques réunit l’ensemble des représentants des associations de pêche du département des Hautes Alpes.

De très nombreuses personnes ont répondu à cette invitation.

A l’ordre du jour notamment : le bilan de la saison de pêche 2014, situation et vente de cartes de pêche, compte rendu d’exploitation de la salmoniculture fédérale, promotion du loisir pêche, actions en faveur des milieux aquatiques, les actions en faveur des jeunes, etc …

Le Président Fédéral, M. Bernard FANTI en profite pour féliciter toutes les associations et tous les bénévoles pour leur travail important, leur implication, l’organisation et la gestion intelligente et homogène du loisir mise en place dans notre département.

Dans notre département, la saison de pêche 2014 a été excellente. Les retours de pêcheurs concernant leurs sorties de pêche ont été globalement très positifs. De nombreux poissons, des rivières parfois en « ébullition », « un vrai bonheur au bord de l’eau… ». Certains pratiquants assidus se sont même étonnés de voir de si beaux individus et aucune des sorties les années précédentes n’avaient laissé présager de telles densités. Hauteur et clarté de l’eau, invertébrés en grand nombre et poissons actifs… tous les facteurs ont été réunis pour réussir la pêche en 2014 !

Un seul bémol est intervenu malheureusement sur le Guil avec la constatation importante de mortalité de truite dont l’origine est encore inconnue. La pêche fut fermée pour toute la fin de saison 2014, une plainte des associations de pêche et de leur Fédération a été déposée en gendarmerie, une enquête est en cours et des analyses ont été effectuées.

La saison de pêche aux carnassiers aussi fut très bonne. Les prises ont été régulières sur l’année et les « poissons trophées » affirment la réputation du département en matière de pêche.

On note, comme au niveau national, un engouement continuel pour la pêche aux carnassiers         (Championnat de France de pêche aux leurres à Serre-Ponçon et à Embrun, Challenge Carnassiers d’Embrun, introduction récente du black-bass…)

Cela se répercute bien sûr sur la vente globale de cartes de pêche en forte hausse cette année. Certaines associations enregistrant des augmentations d’adhérents de plus de 10 %.

Les prix des cartes de pêche resteront stables en 2015. En exemple, la carte complète personne majeure annuelle sera à 71 euros. Des efforts sont fait sur l’accès à la pêche pour les jeunes dont le prix des cartes restent inchangés depuis 2008. Les augmentations nationales régulières de cette carte étant compensées et prises en charge par la Fédération départementale.

Suite aux dernières études génétiques et aux comptages positifs de frayères, nos 23 associations de pêche ont impulsé de nombreuses actions de préservation, de réhabilitation et de reconnexion des cours d’eau pour assurer le maintien et la vie des peuplements de truites communes sauvages. Ces restaurations s’inscrivent dans le cadre du plan de gestion « patrimoniale » des rivières, en agissant directement sur le fonctionnement pérenne des milieux plutôt que d’effectuer des alevinages à outrance.

Les empoissonnement se poursuivent mais ils sont désormais orientés exclusivement vers les « parcours de pêche attractifs » bien délimités et connus, faciles d’accès, avec, de préférence un choix se portant sur la truite-arc-en-ciel plus adaptée à cette gestion et éliminant notamment tout risque de croisement génétique avec notre truite commune sauvage dite « méditerranéenne ».

Communiquer est aussi aujourd’hui indispensable. Cette communication est variée: 
articles sur la presse, diffusions de “Spots” TV et communications radios, informations sur le site internet « www.peche-hautes-alpes.com », actualités sur une page facebook et sur la newsletter « actu pêche 05 »…

De nombreuses actions développant le loisirs sont menées. En exemple, afin de faire découvrir ou redécouvrir de nouveaux secteurs de pêche, des « accès pêche » sur certains parcours en rivière sont mis en avant. Un panneautage sur place en indique le cheminement et les sites choisis sont présentés sur le site www.peche-hautes-alpes.com (onglet ‘Accès pêche en rivières’). Les premiers « accès pêche » se trouvent en rive gauche de Durance en aval de Saint-Clément-sur-Durance. D’autres secteurs seront présentés par les associations.

De nombreuses manifestations complètent ce fort dynamisme. Elles ont concernées les adultes et surtout les enfants. Ils ont pu participer à différentes animations « découverte », stages d’initiations, fêtes de la pêche, fête des lacs d’altitude, etc…

P1030957

« »