QUAND COURS DE BIOLOGIE ET PRESERVATION DU MILIEU AQUATIQUE SE REJOIGNENT !

Écrit par le dans

QUAND COURS DE BIOLOGIE ET PRESERVATION DU MILIEU AQUATIQUE SE REJOIGNENT !

Ce vendredi, un chantier nature a été réalisé par la classe de 2nd Général et Technologique du Lycée Agricole des Emeyères (Gap) accompagnés de leurs professeurs de Biologie-Ecologie Christine BERTONI et Léa ROUX, ainsi que par les chargés de missions de la Fédération de pêche des Hautes-Alpes et les bénévoles de l’association de pêche ”La truite Champsaurine”.

Cette opération a consisté à la réhabilitation d’un adoux ”du Glaizil”, affluent du Drac . Les adoux, petits cours d’eau annexes, jouent un rôle majeur dans le fonctionnement de l’écosystème ”rivière” : zones de reproduction, de nurseries, de refuges, véritables réservoirs biologiques à la sauvegarde de nombreuses espèces.

Cet adoux nécessitait cependant une attention particulière. En effet, l’abandon d’entretien de la ripisylve, le piétinement du pâturage sur les berges, l’accumulation excessives de bois morts et la rupture des écoulements de l’eau, de la continuité écologique, l’envasement et le colmatage du fond ne permettaient plus au milieu d’assurer son rôle écologique primordial.

C’est donc sur les préconisations et les conseils du Chargé d’études de la Fédération de Pêche, M. David DOUCENDE, que les lycéens se sont soudés autour d’un travail commun de ”renaturation”, tout en prenant connaissance de l’importance et de la fragilité de ce milieu.

Suite à cette intervention, l’adoux a quasiment retrouvé sa fonctionnalité sur la totalité de son linéaire. Au vu du travail effectué, ce type d’initiative est très encourageante. Le rêve de revoir vivre la rivière est atteint cette fois-ci.

« »