QUAND LES ECOLIERS PASSENT UN TORRENT AU CRIBLE

Écrit par le dans

QUAND LES ECOLIERS PASSENT UN TORRENT AU CRIBLE

QUAND LES ECOLIERS PASSENT UN TORRENT AU CRIBLE

Après avoir lâché les truites en février (sur-densitaires ouverture), les 22 élèves de CM1 de la classe de M. DUFILS se sont de nouveaux retrouvés sur les bords du torrent des Moulettes, toujours à l’initiative de Christian ROUX, Président de l’association de pêche ”La Gaule de Prégo Dio” de Chorges. Mais cette fois pour une évaluation de la qualité des eaux.

Cette collaboration entre l’association et l’école primaire perdure depuis une vingtaine d’année. Les élèves étaient très heureux de participer à l’évaluation de leur torrent. Ils étaient aussi très attentifs aux explications de Florian CHIRAT, animateur fédéral pour le développement de la pêche et la sensibilisation du milieu aquatique.

Pour pouvoir noter les Moulettes, ils ont procédé en trois étapes : tout d’abord cartographier la station (morceau du torrent délimité), positionner le torrent, le paysage… Ensuite est venue la partie physicochimique : mesurer la largeur, la hauteur, la vitesse du courant, le débit…

Cueillir des invertébrés en soulevant les galets…

Et pour terminer, ce que les enfants ont le plus apprécié, c’est la pratique de l’IBGn (Indice Biologique Global normalisé) qui consiste à cueillir des invertébrés en soulevant les galets, la vase… ou bien en remuant le fond à l’aide d’une épuisette.

Une cueillette très intéressante avec quelques : éphémères, trichoptères à fourreau, gammares et larves de chironomes qui ont été gardés précieusement dans des flacons. Ces petites bêtes sont considérés comme de très bons indicateurs biologiques représentatifs des conditions environnementales d’un milieu donné.

Ensuite, retour en classe ou là ils ont pu dessiner précisément ce qu’ils avaient vu : la carte d’identité des petites bêtes de l’eau, déterminer les espèces et ainsi, en fonction du nombre total de ces espèces une note sera attribuée ce qui permettra de qualifier l’eau du torrent des Moulettes.

Sur cette évaluation il a été constaté que l’eau est de bonne qualité.

Article Dauphiné Libéré du 2 juin 2018. C.M.

« »