INFORMATIONS

C’est la fin de la période de disette pour les pêcheurs. L’hiver se termine, les beaux jours pendant lesquels on aime arpenter le long des rivières, canne à la main, à la recherche du coin où «ça mord» reviennent enfin. Les pêcheurs amoureux de la nature cèdent sans résistance au parfum du printemps.

 

LA PECHE A LA TRUITE FASCINE

La truite joue de sa réputation. C’est sans doute la pêche la plus intéressante, la plus passionnante : la truite est méfiante, n’est pas toujours facile à berner, se cache, use de mimétisme et reste partisane du moindre effort pour se nourrir. Sa pêche est souvent délicate et fine. Elle valorise toujours le pêcheur qui parvient à l’attraper.

 

16 000 PECHEURS DANS LES HAUTES ALPES

L’an dernier, ce sont près de 4 000 cartes qui ont été vendues dans les Hautes-Alpes lors des quinze jours précédant l’ouverture de la saison, dont 1000 le seul dernier jour. C’est dire l’engouement que représente cet événement annuel. Un empressement qui concernera des milliers de pêcheurs au bord des cours d’eau haut-alpins ce 9 mars. Sur les 16 000 pêcheurs que comptabilise en effet le département, la plupart chausseront leurs cuissardes. Pour rien au monde les passionnés ne manqueront ce moment avant tout convivial et festif.

Articles similaires :

Carte