La salmoniculture fédérale

A la Salmoniculture Fédérale : la vie prend forme.

Créée en 1937 par les Eaux et Forêts, la Salmoniculture Paul COURT a été acquise par la Fédération Départementale de Pêche des Hautes-Alpes en 1987.

• Une aide à la gestion piscicole

La Salmoniculture Fédérale a pour vocation de produire des salmonidés : Truite Fario, Truite arc-en-ciel, Omble chevalier et Saumon de Fontaine. Ces poissons viennent soutenir les populations piscicoles de différents cours d’eau, lacs d’altitude et lac de Serre-Ponçon selon le Plan Départementale de Protection et de Gestion Piscicole (PDPG), limitant les alevinages strictement aux secteurs de rivière peu fonctionnels, perturbés ou dégradés :

– 60 000 alevins : Lacs d’altitude,

– 3 000 000 alevins : Lac de Serre-Ponçon et cours d’eau du département,

– des poissons dits « surdensitaires » sont également destinés aux A.A.P.P.M.A. (Association de pêche départementale) afin de développer une activité « Pêche attractive » sur certaines portions de cours d’eau affectées, déséquilibrées, sans intérêt halieutique.

 A la Salmoniculture Fédérale : de l’espace pour la vie.

La salmoniculture est alimentée par la source du Fontenil (résurgence toute proche de la nappe phréatique protégeant l’exploitation de toutes maladies ou pollutions). Eau d’excellente qualité, à température froide, constante à 8 °C, bien oxygénée et d’un débit important variant peu (90 l/s).

 

• La maîtrise de l’élevage

L’agrément Européen obtenu en 2005 signifie que l’établissement est qualifié indemne vis-à-vis des maladies piscicoles contagieuses : NHI et SHV.

Pour maintenir ce statut, l’exploitation doit garantir que les œufs et les poissons introduits à l‘intérieur du site proviennent de zones ou d’exploitations également agréées. Notre salmoniculture est placée constamment sous la surveillance de la Direction des Services Vétérinaires des Hautes-Alpes, une inspection clinique avec un prélèvement d’organes de poissons est effectuée régulièrement.